Mes repas et la Gastronomie en Norvège

Mes repas et la Gastronomie en Norvège
  • Pèche en Norvège 10 produits 30 recettes
  • La cuisine scandinave: Recettes authentiques
  • Saveurs d'Europe: Une fête gastronomique sur le vieux continent

Pendant mes vacances en Norvège, j’ai eu l’occasion de déguster quelques plats vraiment typiques, à commencer par le jambon sec de mouton. Avant de vous parler de cette expérience, petite introduction sur la Norvège et sa gastronomie.

La Norvège, malgré un littoral de 2.500 km compte 83.000 km de côtes, ponctuées de fjords, de glaciers et de rivières. On compte plus de 50.000 îles. Conclusion, on mange du poisson : saumon, hareng, cabillaud, cabillaud skrei (j’en ai parlé une fois dans une recette ou une newsletter) et autres poissons de l’atlantique nord.

Le saumon de Norvège est une appellation connue dans le monde entier. Même d’élevage, je peux vous assurer que son goût, cru, cuit ou fumé, est très différent que celui que l’on trouve sur les étalages de nos supermarchés.

Le saumon est préparé poché, à la vapeur, fumé en épaisse darne, fumé et tranché, fumé et grillé, fumé et cuit à la vapeur, etc. Il est souvent accompagné d’une salade de pommes de terre en sauce et quelques légumes.

J’ai testé, je devrais dire manger, du saumon presque tous les jours. Voici quelques variantes (fumé et cuit à la vapeur, poché).

saumon fumé et cuit à la vapeur saumon poché

Je me suis régalé aussi avec la soupe de poisson, qui ressemble d’avantage à un bouillon très très riche en crème, en herbes et garni de coquillages et morceaux de saumon.

soupe de poisson

On trouve aussi beaucoup de viandes fumées et séchées :

  • le jambon d’agneau : « Fenalår »,
  • le mouton séché et cuit à la vapeur (souvent accompagné du purée de chou et pommes de terre) : « Pinnekjøtt »
  • le mouton frais cuit avec du chou en pot au feu : « Farikål »
  • la tête de mouton fumé (surprenant mais plat excessivement cher réservé pour les grandes occasions)
  • le renne séché (on mange le coeur vendu à prix d’or)
  • les saucisses d’élan.

Une expérience peu concluante pour moi est le jambon de mouton. Malgré les recommandations de la serveuse (même certains Norvégiens n’aiment pas), j’ai essayé. Le jambon sent très fort et je n’ai pas terminé mon assiette. Ce qui est assez rare pour moi, toujours curieux et à la recherche de nouveaux goûts.

Les desserts sont peu fréquent, mais l’on trouve du :

  • Rømmegrøt : sorte de bouillie à la crème saupoudrée de sucre et de cannelle
  • Risengrøt : riz au lait recouvert de baises sauvages

En gourmandise, on trouve aussi du pain :

  • « Lefse » : galette sucrée à la cannelle, beurrée au couteau lors de la consommation, à l’origine cuite sur une plaque en fonte dans la braise (c’est divin).
  • « Flatbrod » : sorte de pain azyme, accompagnant presque tous les poissons.

Etonnement, la Norvège produit des framboises, des groseilles et des myrtilles. Malgré la rigueur et la longueur des hivers, des étés courts et humides, les baies poussent partout sous l’effet du Golf Stream.

Mes randonnées pédestres m’ont surpris, d’une part par la beauté des paysages, mais surtout par la quantité de champignons (cèpe de bordeaux, girolle) et de baies (groseille, myrtille, framboise) que l’on trouve dans les sous-bois, les prairies et le long des sentiers. Sans trop chercher, on a vite fait de remplir le panier pour constituer les accompagnements de son repas.

2009 08 bis 062 2009 08 bis 078

Enfin, pour se désaltérer ou boire pendant son repas, les brasseurs proposent d’excellentes bières.

J’espère vous avoir donné un tout petit aperçu de la gastronomie traditionnelle.

Avec gourmandises

Fabrice

2 commentaire

  1. Bonjour
    Je suis ravie que tes problèmes d’ordi soient résolus.
    Merci pour le portrait magnifique d’un pays si lointain. Tes photos sont superbes.
    Nous attendons avec impatience les recettes s’y rattachant.
    A bientôt

  2. bonjour
    bon retour parmi la france
    nous attendons avec delices vos nouvelles recettes

Les commentaires sont fermés.