Blogs Culinaires : L’appétit vient en surfant

Numériser0003

C’est le titre d’un article paru le 7 janvier dans l’hebdomadaire le Pèlerin. Présent lors du salon du blog culinaire à Soissons, le journaliste Eric Hahn a interviewé plusieurs blogueurs (Sandra, Marie, Apolina, Mamina, Dorian, Pascale et moi-même) pour en savoir plus sur nos motivations.

En me prêtant à l’interview, je ne pensais pas figurer en photo de la taille d’une double page dans le magazine. Moi qui aime rester discret, c’est plutôt loupé ! Vous ne me croirez sans doute pas après mes aventures dans un dîner presque parfait, mais c’est pourtant vrai. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai décliné le tournage de « Côté Cuisine » et « Master Chef ». Bref, avec un tel article et des félicitations par mails, je dois vous parler de cet article.

Pour replacer le contexte, nous sommes au salon du blog à Soissons. Le journaliste rencontre des blogueurs et pose des questions sur leurs motivations. Je me prête au jeu. Je parle de mon parcours et de mes publications. Viennent ensuite quelques photos prises dans ma cuisine le jour où je prépare une marquise au chocolat. Voilà l’article est publié le 7 janvier 2009.

Comme l’écrit Eric Hahn, nous sommes tous différents par nos professions, nos lieux de résidence et parfois même nos générations. Ce qui nous unit, c’est notre passion pour la cuisine. Comme je l’écris dans mon livre « En fêtes, verrines », « les hommes se retrouvent depuis toujours autour d’une table couverte de mets, des plus simples aux plus sophistiqués pour fêter un évènement ». La cuisine est donc un moment de rencontre, de partage et d’échange.

Chaque blogueur a ses propres motivations pour ouvrir son blog. C’est à Soissons que j’ai découvert que nous étions très nombreux (plusieurs milliers). Autant vous dire qu’il est difficile de faire son nid dans une telle jungle. A ce sujet, saviez-vous que les français étaient les champions européens du blog toutes catégories confondues ? Plus de 2 millions sont référencés… Je n’aborderais pas l’aspect qualitatif car on trouve de tout. Il existe en plus de nombreuses études sur le sujet.

Numériser0001 Bref, pour en revenir à nos blogs de cuisine, Pascale, serait la pionnière et responsable de la ruée vers la cuisine. On peut lui tirer notre chapeau. Honnêtement, c’est probablement l’un des 1er blogs que j’ai découvert en faisant quelques recherches. Je suis bien sûr tombé sur Marmiton, Supertoinette et Goosto mais ces derniers sont des professionnels : des informaticiens qui publient des recettes de lecteurs ou d’auteurs. Bien souvent, il n’y a pas de photo. Rien à voir le blogueur qui cuisine, photographie et rédige son blog (en plus de l’aspect technique) comme un journal intime.

J’ai déjà évoqué mes motivations à tenir un blog lors du 2ème anniversaire de « La Cuisine de Fabrice ». Il y a 7 ans, je rêvais de gérer un site mais en publiant quoi ? J’ai d’abord pensé à des travaux universitaires ou des problématiques managériales (un peu barbant). Puis je me suis essayé avec mon chat préféré (ramon mon chat ragdoll) avant d’arriver à ma passion, la cuisine. Prenant beaucoup de plaisir à recevoir, cuisiner, me documenter sur les produits et échanger avec les commerçants, j’ai décidé de partager cette passion dans un blog. Le blog est interactif car il est possible d’échanger avec les lecteurs et les autres blogueurs par les commentaires, les emails et la newsletter. Le livre peut être considéré comme un aboutissement mais cet aspect interactif n’existe pas.

Numériser0002 L’article du Pèlerin se termine avec quelques blogs en coups de cœur (Clea cuisine, Dorian, la popote de lolo, cuisine campagne, bombay bruxelles, un déjeuner de soleil, le confit c’est pas gras, la table de sandrine), des livres publiés par les blogueurs et des conseils pour tenir un blog si l’aventure vous intéressait. Attention, gérer un blog au quotidien demande beaucoup de régularité, d’investissement et d’énergie. On trouve sur le net pas mal d’articles pour choisir sa plateforme et des conseils pour le référencement.

Je remercie Eric Hahn pour son interview, Pascal Bastien pour ses photos et toute l’équipe du Pèlerin pour notre rencontre.

Articles recommandés

2 commentaire

  1. fabrice

    quant’à moi la 1ère fois que j’ai eu connaissance d’un blog et bien c’est le votre.et là je me suis souvent dit il est bien courageux et tenace pour faire touce travail qui je l’avoue me fait bien plaisir.c’est vrai que le temps manque toujours pour faire de si bonnes choses.mais déja les voir en image et la manière de le préparer alors il n’y a plus que faire ou imaginer de faire!!!! merci.merci

    Elisabeth

  2. Fabrice, puisque je suis abonnée,( gratuitement,)à Pélerin, j’ai pu lire l’article confortablement très bien fait comme article!
    @ apolina.
    je suis étonnée qu’en Belgique, vous ne trouviez pas Pélerin!

    J’ai travaillé à Bayard Presse pendant très longtemps et en 1996, nous avons fait un voyage de profession à Bruxelles, nous avons été accueilli par toute l’équipe de Bayard presse,par l’antenne Belge, et le Pélerin était représenté (Pélerin faisant partie de Bayard) àbruxelles
    A moins qu’en Belgique Pélerin ne fonctionne que par abonnement!
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *